19 avril 2018

9 doigts

9 doigts, drame de F.J. Ossang, avec Paul Hamy, Pascal Greggory, Gaspard Ulliel. Un homme fume une cigarette la nuit quelque part au milieu des trains à quai. Il s'enfuit à l'approche de policiers, on ne sait pourquoi, et tombe sur un blessé au bord de l'agonie qui lui tend un sac où se trouve une grosse somme d'argent. S'il croit pouvoir en profiter, il est loin de la réalité à laquelle il doit faire face :car des hommes se lancent à ses trousses, le rattrapent et et l'obligent à les suivre  sur un cargot où se trouvent des... [Lire la suite]
Posté par philou89 à 09:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 avril 2018

Atlal

Atlal, documentaire de Djamel Kerkar, Algérie, 2016, 1h51. La vie de jeunes gens dans un paysage dévasté par la guerre, plongée dans le terrorisme algérien des années 1990.  Une désespérance marque ces jeunes gens dont l'avenir n'apparaît pas au bout du chemin. Rien dans ce paysage ou dans leur vie ne semble répondre à leurs attentes qui semblent toutefois modestes et très traditionnelles. On sent comme une acceptation de leur sort, une fatalité. Monde masculin autour d'un feu de bois dans des ruines. L'Algérie du bled, l'ennui... [Lire la suite]
Posté par philou89 à 09:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 avril 2018

Inhérent vice

Inherent vice, comédie policière de Paul Thomas Anderson, EU, 2014. 2h29. avec Joachim Phoenix. Période hippie mais loin du flower power. On est dans l'arrière cour de ce mouvement, entre drogue, sexe et profit. Car à qui profite tous les trafics ? Un détective indépendant joué par Joachim Phoenix, tente de retrouver une jeune femme avec qui il avait été en relation intime à un moment donné. Il s'aperçoit qu'un magnat de l'immobilier est aussi porté disparu et qu'il serait susceptible d'avoir connu la jeune fille de près. De fil en... [Lire la suite]
Posté par philou89 à 08:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 mars 2018

Wonder Wheel

WONDER WHEEL, drame de Woody Hallen, EU, 2017, 1h41, avec Kate Winslet, James Belushi. Sur Coney Island en 1950. Un très jolie jeune femme y arrive et cherche son père qui tient un manège et loge dans le parc d'attraction. Elle est mariée à un gangster auquel le père s'était opposé fermement au point de ne plus vouloir la revoir, à jamais. Mais voilà, elle l'a quitté après l'avoir dénoncé aux flics, et lui et sa bande la poursuivent. Se réfugier auprès de son père qui ne l'avait plus revue depuis 5 ans était le meilleur refuge à ses... [Lire la suite]
Posté par philou89 à 12:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 mars 2018

OH LUCY

OH LUCY, fiction, de la réalisatrice Atsuko Hirayanagi, Japon-EU, 2017, 1h35. Sous la timidité se cache une envie de vivre formidable. C'est ce que vit le personnage de Setsuko, une femme à la vie solitaire et sans émotion, qui travaille dans un bureau où tous ses collègues sont très passifs, obéissants. Et puis, il y a sa nièce Mika qui un jour lui dit d'aller prendre des cours d'anglais qu'elle a payés et qu'elle ne peut plus suivre et lui en fait cadeau. D'abord stupéfaite par la proposition, Setsuko y va et trouve là une ambiance... [Lire la suite]
Posté par philou89 à 11:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 janvier 2018

La fiancée du désert

La fiancée du désert, drame de Ceclia Atlan, Argentine, 2017, 1h18. Une femme, en route pour un nouvel emploi est en train d'attendre un bus en panne. Elle doit justifier son retard auprès de ses nouveaux employeurs qui lui demandent si elle va bien les rejoindre. En attendant, elle déambule dans un petit marché local au milieu de stands de vêtements. Là elle est invitée à essayer une robe dans l'arrière d'un mobile car. Le temps de l'essai, une tempête se déclare et tous les vendeurs de la place rembarquent leurs marchandises. Le... [Lire la suite]
Posté par philou89 à 11:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 janvier 2018

Un homme intègre

Un homme intègre, drame de Mohammad Rassoulot, Iran, 2017, 1h57. Un homme tranquille élève des poissons dans sa propriété. Sa femme est institutrice. Ils forment un couple moderne et respectueux dans ce sud de l'Iran. Pourtant, ils ont affaire à des pressions de toutes sortes et on constate qu'il est difficile d'être paysan sans être la cible de gens corrompus. Cet éleveur refuse de donner des pots-de vin pour retrouver l'usage de l'eau, élément vital pour ses poissons. Conséquence : l'eau est coupée et les poissons se meurent. Cet... [Lire la suite]
Posté par philou89 à 11:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 novembre 2017

A l'ouest du Jourdain

A l'ouest du Jourdain, documentaire d'Amos Gitaï, Israël, France, 2017, 1h24. Retour du réalisateur  qui n'avait pas visiter le pays depuis 1982. Le réalisateur va à la rencontre des habitants des territoires dits occupés, peuplés par des Israëliens et des Palestiniens. Il va de surprise en surprise. Et se rend compte que ce sont les petites rencontres entre les habitants qui changeront le pays et inciteront les habitants à la réconciliation. Parce que si on interroge les gens individuellement, ils restent sur leurs rancoeurs.... [Lire la suite]
Posté par philou89 à 15:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 novembre 2017

Carré 35

Carré 35, documentaire d'Eric Caravaca, France 2017, 1h07. Ce n'est pas un documentaire ordinaire. C'est plutôt un film qui reconstitue une histoire, celle de la famille de l'acteur réalisateur qui va chercher à l'aide d'archives à comprendre les mystères qui entourent certains actes dans la famille, comme celle de nier la maladie de la petite fille trisomique morte à 3 ans. Il s'aperçoit que les malades mentaux sont entourés de non-dits et une scène assez éprouvante pour le spectateur montre de façon précise une salle d'hôpital où... [Lire la suite]
Posté par philou89 à 14:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 novembre 2017

Mise à mort du cerf sacré

Mise à mort du cerf sacré, drame anglo-irlandais de Yorgos Lanthimos, 2017, 2h01, avec Colin Farrell, Nicole Kidman, Raffey Cassidy. Une opération à coeur ouvert commence le film. On est au coeur du métier du chirurgien, si on peut dire. Une équipe termine le travail et recoud les tissus. Le chirurgien s'en va. Il rencontre un jeune homme venu le voir à l'hôpital et qui lui pose la question de sa responsabilité en tant que chirurgien. Celui-ci avoue que c'est plutôt l'anesthésiste qui est responsable de la mort des gens mais non le... [Lire la suite]
Posté par philou89 à 12:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]