29 novembre 2019

Le char et l'olivier

Le char et l'olivier, une autre histoire de la Palestine, film documentaire de Roland Nurier, France 2019, 1.41h. film très émouvant. Mais il faut diversifier ses sources pour comprendre les points de vue. Cependant, les Palestiniens ont réellement été envahis dès 1891 par des juifs de Russie qui ne les ménageaient pas alors que la torah enseigne le contraire. Le conflit israëlo palestinien date de cette époque où les relations, au lieu d'être pacifiques, ont dégénéré en un combat douteux. En tant que Français, on ne peut rien dire... [Lire la suite]
Posté par philou89 à 10:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 novembre 2019

L'oeuvre sans auteur

L'oeuvre sans auteur, film allemand en deux parties de Florian Henckel von Donnersmarck, 2018, chaque partie fait 1.30 h. Avec Sébastien Koch et Tom Schilling, Paula Beer. C'est une histoire complexe qui montre que les Allemands pendant la dernière guerre n'étaient pas épargnés dans la folie hitlérienne de la théorie de pureté de la race. Là, ce sont les handicapés mentaux qui sont éliminés à l'aide des gaz d'échappement. Le film montre une jeune fille magnifique, insouciante, libre de son corps qui ne correspond pas à l'idéal nazi... [Lire la suite]
Posté par philou89 à 10:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 novembre 2019

Joker

Joker, drame de Todd Phillips, E.U. et Canada, 2019, 2.01h, avec Joachim Phoenix et Robert de Niro. C'est d'abord l'histoire d'un homme qui essaie de gagner sa vie en faisant l'homme sandwich en tenue de clown. Il se fait voler son panneau de publicité, mais au lieu de laisser tomber, il course les gamins et se fait matraquer dans une ruelle. A partir de cet évènement, sa vie va prendre un tournant violent  par le fait qu'il va se faire virer de ce boulot, qu'un de ses compagnons de misère lui passe un révolver, et qu'il essaieà... [Lire la suite]
Posté par philou89 à 09:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 octobre 2019

Frankie

Frankie, drame français de Ira Sachs, 2019, 1h38, avec Isabelle Huppert. Un décor enchanteur, une piscine accueillante, et Isabelle qui y plonge. Elle incarne une actrice célèbre qui a le cancer et qui a convoqué sa famille pour vivre avec chacun d'entre les membres ses derniers instants de vie. Ce sont alors des promenades dans les jardins alentours, des discussions sur toutes sortes de choses banales. On retient les nombreuses tenues qu'arbore l'actrice, très colorées, dans les tons de mauve et d'orange, couleurs vives comme celles... [Lire la suite]
Posté par philou89 à 19:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 octobre 2019

Un jour de pluie à NY

Un jour de pluie à NY, comédie dramatique de Woody Hallen, 2019, 1h32. Une étudiante a obtenu un RV avec un réalisateur célèbre pour une interview qui servirait au journal de son université. Très excitée, elle entraîne son copain à la suivre à NY et passer un WE en amoureux. Mais rien ne se passe comme prévu. Le RV lui prend tout son temps et son copain se désole. Il se balade et tombe dans un tournage de film d'étudiants pour lequel on lui demande d'embrasser une jeune fille plutôt entreprenante et disponible. Il n'ose pas y aller... [Lire la suite]
Posté par philou89 à 19:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 octobre 2019

Une grande fille

Une grande fille, drame russe, de Kantemir Balagov, 2019, 2h. Vu au Reflet Médicis à Paris. Une histoire de l'après guerre, juste après les derniers combats en Russie, en 1945, à Léningrad. Deux femmes dont l'une mesure au moins 2 mètres, s'occupent des blessés et essaient de se guérir elles-mêmes de cette guerre où elles ont été envoyées sur le front pour aider les soldats à toutes sortes de choses, entre autres, en tant qu'accopagnatrices de leurs désirs. Dans cet hôpital, un des blessés qui ne ressent plus rien, son corps est mort... [Lire la suite]
Posté par philou89 à 10:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 octobre 2019

The Bra

The Bra, comédie de Veit Helmer, Allemagne, 2018, 1.30h. avec Predag Miki Manojlavic et Denis Lavant. Tourné en Azerbaïdjan, dans des paysages extraordinaires, grandioses, près de Bakou. Le personnage qui va conduire pour la dernière fois le train est d'une grandeur d'âme telle qu'on ne peut pas ne pas voir ce film. Hélas, il ne passe plus à l'Espace Saint-Michel à Paris. Autre caractéristique : il n'y a aucun dialogue. Le film se décrit de lui-même et c'est une prouesse. Denis Lavant qui intervient comme un personnage sorti tout... [Lire la suite]
Posté par philou89 à 10:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 juillet 2019

Hiroshima, mon amour

Hiroshima, mon amour, pièce de Marguerite Duras, adaptée de Bertrand Marco, avec Fanny Ardant, seule en scène. thèâtre des Bouffes Parisiens, rue Monsigny. (très beau théâtre, mais comme l'Espace Pierre Cardin où se produisait Isabelle Huppert, pas de climatisation !). L'actrice seule en scène, toute de noir vêtue (comme à l'accoutumée), tient près d'une heure; une voix off dialogue avec elle. Je ne reviens pas sur le sujet de la pièce, il est trop connu, mais on apprécie ici un certain rappel de l'horreur le 8 août à... [Lire la suite]
Posté par philou89 à 16:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 juillet 2019

Mary said what she said.

Mary said what she said, pièce de théâtre où Isabelle Huppert, seule en scène tient une heure et demie face au public. Pièce de Darryl Pinckney et mise en scène de Robert Wilson. Magnifique, on ne peut pas dire mieux. D'Isabelle Huppert, la performance est incroyable, phénoménale, une élocution digne des plus grands, sans répit et en plus elle danse et se donne entièrement habitée par son personnage. En plus, j'ai vu la pièce le 6 juillet à 16 heures, dans une chaleur absolue : la salle n'est pas climatisée, dehors, il faisait + de... [Lire la suite]
Posté par philou89 à 15:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 juillet 2019

Parasite

Parasite, thriller du coréen Bong Joon-Ho, 2019, 2h12. Palme d'or à Cannes 2019. S'il y a bien un film à voir, c'est celui-là. Partant d'un portrait de gens pauvres vivant d'expédients, habitant un entresol insalubre, l'auteur en fait les acteurs d'une histoire rocambolesque mais qui se tient avec une intrigue remarquable d'un bout à l'autre du film. La famille se compose de 4 membres, père, mère, fils et fille. Un jour, le fils reçoit une proposition d'un de ses amis qui lui propose de le remplacer dans un poste de prof d'anglais... [Lire la suite]
Posté par philou89 à 15:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]