15 avril 2019

La mule

La mule, drame de Clint Eastwood, EU, 2018, 1h56, avec Clint Eastwood, Bradley Cooper, Taissa Farmiga et Andy Garcia. Earl, chef d'entreprise de culture de fleurs éphémères, n'a aucun sens de la famille mais il apparaît dans une des cérémonies familiales. Il est aussitôt rejeté fortement. Cependant, il alluma la curiosité d'un homme qui va lui recommander de rejoindre une organisation lui permettant de faire ce qu'il sait le mieux faire : conduire et gagner de l'argent. Comme il met la clé sous la porte après avoir gagné un prix à... [Lire la suite]
Posté par philou89 à 11:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 avril 2019

Ray & Liz

Ray & Liz, drame de Richard Billingham, RU, 2018, 1h48. Vu au Reflet Médicis à Paris. Dans la banlieue de Birmingham 1980. Une famille essaie de survivre avec la pension du père, des travaux de broderie de la mère de groupes de Heavy Metal sur des vestes de Jean's. L'un et l'autre ne sortent pratiquement jamais de leur petit appart, lui toujours couché et buvant de la bière que lui apporte un grand barbu, et elle fumant cigarette sur cigarette sans le moindre souci pour sa ligne. C'est le quart monde réel et le quotidien de gens... [Lire la suite]
Posté par philou89 à 11:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 avril 2019

Le vent de la liberté

Le vent de la liberté, drame de Michael Herbig, Allemagne, 2018, 2h.  Les Allemands de l'Est sont séparés de leurs proches par le jeu de la frontière matérialisée par le fameux mur à partir de 1961. Certains cherchent à passer à l'ouest dont ils voient du haut d'un monument briller les lumières. Ils ne rêvent que d'une chose, rejoindre l'ouest et leur famille. Ce qu'essaient de faire les personnages du film, un couple qui se veut sans histoire aux yeux de leur voisins, membres de la Stasi. Donc, à l'aide d'un ballon, ils vont... [Lire la suite]
Posté par philou89 à 20:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 avril 2019

Les oiseaux de passage

Les oiseaux de passage, drame de Ciro Guerra et Cristina Gallego. Colombie, 2018, 2h05. Vu aux 5 Caumartin à Paris. Une famille réunie dans un paysage assez désertique, près de cabannes rudimentaires, les personnages installés dans des hamacs regardent danser une jeune fille qui à l'aide de voiles fait des effets de papillon sous le vent. Un public composé d'autres familles regarde. Un jeune homme, Rapayet,  se détache et vient dire qu'il veut faire de la jeune fille sa femme. Une dot est définie par la mère et le patriarche de... [Lire la suite]
Posté par philou89 à 11:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 avril 2019

Black Snake, la légende du serpent noir.

Black Snake, la légende du serpent noir, comédie de Thomas Ngijol, France, 2019, 1h22, au cinéma du Panthéon exclusivement., avec Thomas Ngijol, Karole Rocher et Edouard Baer. Hilarant. Une fable africaine.Clothaire,  un sapeur (celui qui aime se saper) revient dans son pays voir son père adoptif, un vieux chinois, maître de kung Fu qui lui enseigne l'art de se défendre contre le dictateur qui fait régner la terreur dans le pays parcouru par des gangsters qui tuent le chinois; A son enterrement, alors qu'il le pleure, Clothaire... [Lire la suite]
Posté par philou89 à 10:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 avril 2019

Un homme fidèle

Un homme fidèle, comédie dramatique de Louis Garrel, France, 2018, 1h15, avec Louis Garrel, Leatitia Casta, Lili Rose Depp et Joseph Engel. Je n'avais pas encore eu l'occasion de le voir, mais c'est un très beau film qui fait du bien, calme, et sympathique, loin des conflits de la société actuelle mais qui est d'actualité sur la vie des couples. Marianne annonce à Abel qu'elle est enceinte, mais pas de lui. Il l'interroge, de qui ? de Paul, lui dit-elle, leur ami. Elle les aime tous les deux. Mais elle lui demande de partir. Abel... [Lire la suite]
Posté par philou89 à 10:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 avril 2019

Tel Aviv on fire

Tel Aviv on fire, comédie dramatique de Sameh Zoabi, Israël, 2018, 1h40. On retrouve dans ce film des comédiens qui ont joué dans la série Hatufim, notamment celui qui jouait le rôle d'un super terroriste tuant le père d'un enfant dans une école, puis celui d'un homme qui commandait un centre de tortures au Sud Liban. C'est un plaisir de les voir évoluer dans d'autres rôles. Mais ils jouent  en tant que Palestiniens dans un feuilleton très populaire, regardé des deux côtés des murs et apprécié de tous les Israéliens. En fait,... [Lire la suite]
Posté par philou89 à 10:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 avril 2019

La lutte des classes

La lutte des classes, comédie de Michel Leclerc, France 2019, 1h30, avec Edouard Baer, Leila Bekhti, Ramzy Bédia, Eye Haidara, Xavier Alcan, Laurent Capelluto. Tout tourne autour de ce couple formé par Paul et Sofia, moderne, convaincu et défendant bec et ongles les principes de la laïcité et de l'école publique. Ils vivent dans un immeuble qu'ils quittent bientôt pour habiter dans une maison qui a fait rêver Sofia dans son enfance : elle la voyait du haut de sa tour. Mais voilà, première discussion qui signe d'entrée de jeu ce que... [Lire la suite]
Posté par philou89 à 09:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 avril 2019

Boy Erased

Boy Erased, drame de Joel Edgerton, Etats-Unis, 2018, 1h55, avec Nicole Kidman, Lucas Hedges, Joel Edgerton, Russell Corwe, Xavier Dolan et Troye Sivan. Homosexuel, Jared l'annonce à ses parents, un couple apparemment ouvert. Son père, un pasteur, va prendre conseil auprès de ses confrères qui lui conseillent de le mettre dans une institution pour suivre une thérapie de conversion. Là il va subir des violences terribles et n'a pas le droit d'en parler le soir à sa mère qu'il rejont dans un hôtel pour la nuit. Peu à peu, cette mère... [Lire la suite]
Posté par philou89 à 09:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 avril 2019

Synonymes

Synonymes, drame de Nadav Lapid, Israël, 2019, 2h03, avec Tom Mercier, Quentin Dolmaire et Louise Chevillotte. Yoal, c'est d'abord un corps magnifique qu'il nous montre à admirer. Yoal, sac à dos, marche dans la rue, arrive dans un immeuble, cherche la clé sous la moquette et entre dans un appartement vide et froid. Qu'à cela ne tienne, il ne va pas se plaindre. Il est là pour devenir français, apprendre à parler français et vivre en France. Il ne veut plus entendre parler d'Israël, son pays natal qu'il juge sévèrement et où il fut... [Lire la suite]
Posté par philou89 à 08:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]