Les Frères Sisters, western de Jacques Audiard,. Espagne 2018, 1h57. avec John C. Reilly (Elie Sisters), Jonathan Phoenix (Charlie Sisters), Jake Gyllenhaal (John Morris), Riz Ahmed (Herman Kermit Worm) et Rutger Hauer (Le Comodore).

Western français, s'il en est un, c'est bien celui-là. L'accent est mis sur des scènes du quotidien, de découverte d'un quotidien nouveau lié à l'enrichissement (c'est comme ça qu'ils vont découvrir les brosses à dents, l'eau courante, les WC). Mais le film commence dans l'Oregon en 1861, par une fusillade la nuit, on ne voit que la flamme des coups de feu, on ne sait pas sur quoi ni où. On découvre peu à peu que ces deux tueurs que sont les frères Sisters éliminent sur contrat ceux qui gênent le Comodore. Puis, ils reprennent la route en direction d'un nouveau contrat à exécuter en passant par le bureau du Comodore. Ils doivent rechercher un chimiste qui aurait découvert un procédé capable de révéler l'or sans creuser de mine, ni passer son temps à tamiser le sable des rivières. Ce chimiste est déjà poursuivi par un détective, joué ici par Jake Gyllenhaal. En chemin, et les cheminements sont longs et lents, les frères doivent faire de multiples haltes. Charlie se saoule à mort, et l'autre veille sur lui. La nuit, domant à même le sol, Elie ne s'aperçoit pas qu'une araignée entre dans sa bouche. Le lendemain, il est tout gonflé, malade, fiévreux, à moitié paralysé. Puis ils se protègent d'un torrent de pluie. Elie a des hallucinations, tue des gens à coup de haches. Pendant ce temps, un ours attaque un cheval et l'ours est tué. Des scènes difficiles, mais c'était leur réalité que peu de films montrent. 

A Jacksonville dans l'Oregon, le détective et le chercheur d'or chimiste se mesurent, mais le détective a le dessus. Ils font un pacte, celui de s'entendre. Il sait que les frères Sisters sont à sa recherche. Ils arrivent en effet à Jacksonville alors que les deux autres ont quitté la ville il y a 4 jours. Leur halte dans la ville se traduit par des rixes, des tentatives de romance avec une fille. On voit les mineurs danser en rond dans le bar. Ambiance inhabituelle dans les westerns. Mais peu de films de ce genre évoquent ce type de situations. Ils arrivent à l'Océan, un univers qu'ils découvrent, les plages jonchées de carcasses de chariots des pionniers, jusqu'à San Francisco. C'est là qu'ils découvrent le luxe. Ils rêvent de larguer le comodore et de prendre sa place. Elie rêve d'ouvrir un magasin. Bref, ils arrivent à rencontrer le chercheur d'or chimiste, le détective et font route ensemble jusqu'à Firsten Lake, la vallée des chercheurs d'or. Ils vont plus loin, à l'abri des regards, le chimiste fabrique le mélange pour que l'or se révèle dans l'eau. Avant de mettre à exécution, ils doivent s'enduire de graisse pour éviter les brûlures. L'or apparaît. La fièvre s'empare d'eux. Ils ne veulent pas arrêter quand il est encore temps. Le détective et le chimiste mourront de brûlures, les deux frères s'en échapperont de justesse, Charlie aura un bras coupé, celui par lequel il tire au révolver. Elie n'a rien. Ils retournent vers le comodore, mais celui-ci meurt avant leur arrivée. Du coup, ils s'en vont vers leur mère et enfin y trouve le repos.