Howard Zinn, une histoire populaire américaine, documentaire français d'Olivier Azam et Daniel Mermet (2015 - 1h46).

Les industriels américains ont créé L'Américan Way of life, pour que la consommation soit le fer de lance de l'économie et les fasse devenir riches. Quelque consommation que ce soit, armes comprises. Entrer dans un modèle : c'est réussir sa vie. Faire comme les pionniers : y croire et devenir riche comme eux. Le rêve américain. Et trouver de l'or n'était pas le but, mais vendre des pelles, oui. Le commerce est la base de tout et toute idée qui n'est pas commerciale n'est pas une idée.  Les riches peuvent ensuite se payer des études, voyager, etc. Ceux qui travaillent pour eux ne doivent pas être payés plus que les autres. La politique de Rockfeller notamment était de celle-là. L'armée des pauvres migrants devait remplacer l'esclavage du sud, mais les industries du nord devaient bénéficier du coton dans leurs filatures. Bon, rien ne change, on se croirait à notre époque hormis le fait que l'Amérique a réduit en esclavage tous les gens qui travaillaient et créé des rapports de classe bien plus fort qu'en Europe, sinon les mêmes. Howard Zinn se situe hors de l'histoire officielle qui commence enfin à être dispensée dans les écoles. Elle ouvre les yeux à une jeune génération.

Un film à voir absolument, mais sinon, il passera sur Arte, sans aucun doute.